Actualité | Article paru sur le site d'information ''YABILADI'' suite à l'interview avec M. Hassan Siraj, Directeur de la Planification et la Gestion Urbaines

Patrimoine casablancais : 2000 bâtiments inventoriés à Sidi Belyout, et après ?

Le patrimoine de Casablanca, un des plus riches du royaume fait face à un danger permanent, celui des bâtiments menaçant ruine, la perte ou l’oubli d’un passé créatif de la capitale économique du royaume. D’où la nécessité de mettre en place des plans pour conserver et sauvegarder le patrimoine architectural casablancais.

Dans ce sens, l’Agence Urbaine de Casablanca a lancé une étude pour l’élaboration d’un plan de sauvegarde et de valorisation du patrimoine architectural, urbain et paysager au cœur historique de la ville de Casablanca : L’arrondissement de Sidi Belyout. L’étude va permettre d’inventorier les éléments patrimoniaux existants, d’élaborer un plan de sauvegarde et de valorisation du patrimoine et de déterminer les actions et les moyens à mettre en place pour préserver ce patrimoine sur la durée, indique un communiqué de presse de l’Agence.

La première phase de l’étude a eu lieu, après réunion du comité de pilotage, avec l’inventaire de 2000 bâtiments et à peu près 30 espaces urbains de différents courants urbanistiques et architecturaux (néo-mauresque, art-déco, moderne, post moderne, international…).

Contacté par Yabiladi, Hassan Siraj, directeur de la planification et de la gestion urbaine au sein de l’Agence urbaine de Casablanca précise que l’étude a été scindée en deux, la plus urgente concernant Sidi Belyout puis le reste du territoire de Casablanca viendra plus tard. «Il est clair que Casablanca comporte beaucoup de bâtiments et d’espaces à caractère patrimoniaux. Cependant la concentration, la qualité, le niveau de dégradation est différent d’un secteur à un autre. Sidi Belyout tout seul a le même poids par rapport au reste du territoire en matière de territoires à préserver, à valoriser et à sauvegarder», indique le responsable.

«Casablanca regorge de bâtiments particuliers, il s’agit d’une histoire d’un siècle de réalisations durant des phases où il y a eu l’âge d’or de certains nombres d’écoles d’architecture et d’urbanisme, un patrimoine qui ne peut pas être considéré seulement comme un patrimoine de Casablanca, mais international. Il se caractérise par une grande densité des bâtiments qui répondent aux critères de classement en tant que bâtiment de valeur, que ce soit en norme ou en qualité.»

L’étude entamée par l’AUC comporte quatre grandes missions, «l’inventaire exhaustif, l’établissement d’un rapport de présentation de règlement, les modalités de mise en œuvre et la phase d’accompagnement», explique Hassan Siraj.

Sur les 2000 bâtiments inventoriés, il y a une classification qui est apportée : «Ceux considérés comme A : à inscrire, à restaurer et dans ce cas il faut entrer en contact directement avec le propriétaire pour les préserver de façon intégrale, il y en a 700. Parmi eux, 200 méritent d’être inscrits en tant que patrimoine national et 80 qui sont déjà inscrits», précise-t-il. Le reste des bâtiments sont de type B «ils n’ont pas besoin d’être inscrits, doivent être préservés dans leurs caractéristiques de base mais peuvent avoir besoin d’un nombre de modifications», ajoute le directeur de la planification et de la gestion urbaine.

Source : www.yabiladi.com




ACTUALITES

toutes les actualités


2 Juillet 2018

M. Hafif Azzeddine, Directeur de l'Aménagement Urbain, invité de l'émission ''Madinati'' : Ville de Casablanca sur Médi 1 TV

ÃíÉ ÇÓÊÑÇÊíÌíÇÊ áÏÚã ÇáÌÐÈ ÇáÇÓÊËãÇÑí ááãÏä ÇáßÈÑì æ ÇáÃÞØÇÈ ÇáãÊÑæÈæáíÉ ¿ Lien vers l'émission : https://youtu.be/WJ0A98ULCVo

13 Juin 2018

Interview réalisée par la SNRT Radio Réginale de Casablanca avec M.Hassan Siraj, Directeur de la planification et la Gestion Urbaines

Questions relatives à l'étude d'élaboration d'un plan de sauvegarde et de valorisation du patrimoine de la ville de Casablanca.

13 Juin 2018

Article paru sur le site d'information ''YABILADI'' suite à l'interview avec M. Hassan Siraj, Directeur de la Planification et la Gestion Urbaines

Patrimoine casablancais : 2000 bâtiments inventoriés à Sidi Belyout, et après ? Le patrimoine de Casablanca, un des plus riches du royaume fait face à un danger permanent, celui des bâtiments menaçant ruine, la perte ou l’oubli d’un passé créatif de la capitale économique du royaume

Bienvenue sur l'application de consultation des documents d'urbanisme

L’utilisation de ce service implique votre acceptation des présentes conditions d’utilisation.

L’utilisation de ce service ne vous confère aucun droit sur le contenu auquel vous accédez. Ce service est uniquement informationnel et n’engage en aucun cas l’Agence Urbaine de Casablanca et ne peut en aucun cas équivaloir à une note de renseignement.

Pour la demande de la note de renseignement, les documents suivants sont nécessaires:

• Plan cadastral visé par le service du cadastre ;
• Un extrait de la mappe cadastrale indiquant la situation du terrain ;
• La liste des coordonnées Lambert visée par le service du Cadastre ;
• Enveloppe timbrée portant l’adresse exacte du demandeur ;
• Quatre cent cinquante DH (450dhs) versés auprès du régisseur – recettes de l’AUC ;
• Autorisation du propriétaire et identité du demandeur s’il est autre que le propriétaire ;
• Certificat de propriété du terrain concerné.
• Photocopie de la CIN
• Statut de la Société lorsqu’il s’agit d’une personne morale.

La note de renseignement est délivrée par l’Agence Urbaine de Casablanca dans les 48 h après son dépôt.

Toutefois, l’Agence Urbaine de Casablanca n’a de cesse de modifier et d’améliorer ce service. Nous sommes donc susceptibles d’ajouter ou de supprimer des fonctionnalités ou des fonctions, et il peut également arriver que nous suspendions ou interrompions complètement celui-ci.

Refuser
Accepter

Authentification


Nom d'utilisateur : *
Mot de passe : *